Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Samir Ould Ali

Oran : Vers l'indemnisation de quinze premiers commerçants

16 Octobre 2010 , Rédigé par Samir Ould Ali Publié dans #Oran

L’Entreprise du métro d’Alger (EMA) va bientôt indemniser quinze premiers commerçants pour les pertes causées par les chantiers de réalisation du tramway d’Oran. C’est ce que le directeur de wilaya des transports d’Oran a déclaré, hier matin, sur les ondes de la radio locale en précisant que des instructions avaient été données à l’entreprise algéroise afin que le processus d’indemnisation se déroule dans les délais les plus proches mais sans, toutefois, avancer une date précise.

Un comité spécial - composé de représentants des impôts, des domaines, des unions des commerçants et de l’Entreprise du métro d’Alger chargée du suivi de la réalisation du tramway d’Oran - avait été installé en août dernier pour étudier les dossiers des commerçants concernés et déterminer ceux qui seraient dédommagés selon des critères bien arrêtés : le bénéficiaire devrait, en effet, être clean vis-à-vis de l’administration fiscale, des services du commerce, du registre du commerce et de la sécurité sociale. Le montant de l’indemnisation sera, lui, établi en fonction du taux du dommage et du volume des pertes selon des normes juridiques retenues durant l’inspection des différentes tranches du projet du tramway d’Oran. Selon le même directeur des transports, la réception provisoire du tramway devrait avoir lieu en novembre 2011 par l’achèvement du tronçon reliant Es-Sénia à Sidi Maarouf (18,7 km). Quant à la réception de l’ensemble du projet, initialement prévue pour début 2011, elle a été reportée à 2013 en raison des multiples retards enregistrés.

Pour rappel, le tracé du tramway devrait passer par quelque 31 stations qui seront disséminées sur l’itinéraire de 17,7 kilomètres séparant Sidi Maarouf (est de la ville) de l’université de Sénia (sud). Entre ces deux terminus, le tramway desservira successivement Haï Sabbah, l’Usto, le carrefour des Trois cliniques, le futur palais de justice, Dar El Beïda, le quartier de plateau St-Michel, la place du 1er Novembre, M’dina J’dida, Boulanger pour, enfin, prendre la direction de Sénia. Le coût de ce projet qu’il faudra désormais revoir à la hausse est de plus de 39 milliards de DA. 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article