Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Samir Ould Ali

Oran: Pénurie de vaccins pour les hadjis

16 Octobre 2009 , Rédigé par Samir Ould Ali Publié dans #Oran

A deux semaines à peine du départ des premiers vols vers les Lieux saints, des centaines de candidats au Hadj 2009, à Oran, attendent toujours d'être vaccinés contre la grippe saisonnière faute de produits. Une situation qui a mis dans l'embarras les six agences de voyages chargées d'encadrer l'opération du Hadj à Oran, car pour la délivrance d'un visa pour les Lieux Saints, souligne-t-on, les services consulaires saoudiens exigent pour chaque Hadji la présentation du certificat de vaccination. Les établissements de santé publique de proximité de la wilaya sont depuis plusieurs jours en rupture de stock de vaccins anti-grippe saisonnière. Selon la commission du tourisme de l'APW d'Oran, réunie hier pour discuter de la campagne Hadj 2009, en présence des directeurs des Affaires religieuses et du Tourisme de la wilaya et des représentants de la Protection civile, de la DSP, d'Algérie Poste et des agences de voyages, «des démarches devaient être entreprises en vue de régler ce problème de pénurie de vaccins». Pour la responsable du services de prévention au niveau de la DSP, la wilaya d'Oran a consommé une première quantité de 800 doses, puis une deuxième de 216 doses, ce qui fait en tout à peine 1.016 doses, alors qu'Oran compte près de 1.500 Hadji pour cette campagne 2009. Les besoins seraient de l'ordre de 1.000 vaccins supplémentaires, car en plus du quota des 1.500 Hadji consacré à la wilaya d'Oran, il y a aussi les passeports hors quota. Selon des sources proches de la DSP, le directeur de la Santé était attendu hier au niveau du ministère en vue d'un dénouement rapide de la crise. 
Par ailleurs, une mission médicale, composée de 142 membres, se rendra aux Lieux Saints de l'Islam pour assister les futurs Hadji algériens, a indiqué hier, à Alger, le directeur général de l'Office national du Hadj et de la Omra (ONHO), M. Cheikh Berbara. Cette équipe médicale regroupe 122 médecins et infirmiers ainsi que 20 épidémiologistes et spécialistes en maladies infectieuses, a précisé M. Berbara à l'ouverture d'un séminaire de formation de deux jours au profit de cette mission. Le directeur de l'ONHO a expliqué que les autorités algériennes ont décidé d'augmenter l'effectif de la mission médicale, qui était de 122 en 2008 pour la porter à 142, afin de prendre en charge les Hadji dans les meilleures conditions. Il a fait savoir que chaque futur Hadji recevra, juste avant son départ pour les Lieux Saints de l'Islam, 100 masques, soit environ 3 par jour, un flacon de liquide antiseptique ainsi que des mouchoirs en papier. Des prospectus, expliquant notamment comment se laver les mains et utiliser le masque, seront distribués aux Hadji. Des vidéos publicitaires allant dans le même sens seront diffusées dans les avions. «Nous avons exigé de tous les opérateurs chargés d'organiser le séjour des Hadji, de  procéder à la désinfection des immeubles où seront logés les Hadji, à Médine ou à La Mecque» et où seront affectés des médecins, a-t-il dit. Concernant l'équipe médicale qui s'était rendue durant le mois de Ramadan dernier aux Lieux Saints pour veiller à la sécurité sanitaire des Algériens à la Omra, il a affirmé que tous les nationaux, quel que soit leur âge ont été contrôlés, et qu'aucun cas de maladie grave n'a été enregistré. S'agissant des décisions prises par la Commission médicale de wilaya d'aptitude à l'accomplissement des rites du pèlerinage créée récemment, il a indiqué que certains postulants au Hadj, dont l'état de santé a été jugé incompatible avec l'accomplissement du pèlerinage, ont été écartés. Il s'agit de personnes souffrant d'affections cardio-vasculaires, d'affections mentales, de certaines maladies pulmonaires, d'handicap moteur majeur avec perte de l'autonomie, d'oncologie (cancers évolutifs), d'affections métabolique et rénale et de cas de grossesses au 3ème trimestre. M. Berbara a révélé que l'opération de vaccination anti-grippale saisonnière en faveur des Hadji a été lancée à travers toutes les wilayas, précisant que l'Algérie a mobilisé 48.000 doses de ce type de vaccin. Il a réaffirmé que «l'Etat algérien n'a pris aucune mesure pour revoir à la baisse le nombre de Hadji et n'a pas fixé de limite d'âge pour les personnes désirant accomplir les rites du Hadj pour cette saison». «75 % des Hadji algériens sont âgés de plus de 65 ans», a-t-il souligné, rappelant que le nombre de Hadji, fixé à 36.000, n'a pas changé pour la saison 2009.
(Q.O - 15 oct 09)

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article