Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Samir Ould Ali

Oran : Le Ciné-mardi pour relancer le 7ème art

28 Février 2010 , Rédigé par Samir Ould Ali Publié dans #Culture

Avec double objectif dintéresser les enfants au 7ème art et, à terme, amener lEducation nationale à ouvrir une classe de cinéma dans chaque école primaire, une association oranaise de promotion de la culture, en loccurrence lassociation Chougrani, a lancé lambitieux  programme «Ciné-mardi» qui prévoit la projection, tous la mardis après-midis à la Cinémathèque dOran, dun film à 80 ou 90 élèves, qui pourront également prendre part à des débats sur le monde du cinéma: «Cette action, que lon voudrait pérenne, est destinée à tous les élèves du cycle primaire de lensemble de la wilaya et non seulement de la ville dOran», insiste-t-on du côté de lassociation basée dans le quartier dIbn Sina (ex-Victor Hugo). Plus de 20 films sont programmés pour être projetés tout au long de lannée  sur environ 30.000 élèves, au cours de cette manifestation culturelle élaborée en coopération avec la direction de wilaya de lEducation nationale.
Jusquici, les enfants navaient été que très modérément ciblés par des actions visant à les intéresser au cinéma : il y a bien eu les séances des lundis et jeudis, organisées par la même Cinémathèque, notamment à loccasion de la projection de films à succès ou de dessins animés célèbres mais jamais dans un cadre aussi clairement défini : «Cette fois, relève un père de famille épris de cinéma, il semble quil y ait réellement convergence entre la société civile et les pouvoirs publics dans un projet aux contours plus ou moins clairement définis. Il reste à savoir si le projet perdurera dans le temps et, surtout, si lobjectif annoncé douvrir des classes de cinéma dans les écoles sera réalisé un jour.»  Il est vrai que les difficultés occasionnées sur les enseignants et les élèves par le nombre élevé de matières programmées aujourdhui dans les écoles nincitent guère à loptimisme : «Ma fille est seulement en deuxième année primaire et, déjà, elle étudie une dizaine de matières, vous trouvez cela normal ?» interroge le même père en soulignant que le dessin et la musique, dans les écoles depuis des décennies, nont toujours pas la même valeur que les autres matières ni ne bénéficient de la même attention auprès de lEducation nationale : «Je suis séduit par le projet Ciné-mardi mais franchement sceptique quant à son avenir, au regard de létat de dégradation auquel le cinéma algérien est arrivé, la situation du parc cinéma, la disparition des ciné-clubs....» 
Pour autant, il nest pas interdit de faire des rêves et encore moins de vouloir les réaliser. Et cest ce que fait lassociation Chougrani qui sest déjà illustrée pour ses actions notamment pour la promotion de la condition féminine et son implication dans la solidarité avec les populations défavorisées.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Nasrallah K. 08/03/2010 18:58


Bonjour, et merci pour l'article.
Juste une petite précision ; Le programme vise a remplir la salle de la cinémathèque soit 362 places, ce qui fut fait et qui continue. Le chiffre que vous avancez concerne le nombre "PAR ECOLE" et
par semaine, soit 90x4=360...
Par ailleurs, le programme tracé concerne TOUS les enfants du primaire de la wilaya et en particulier ceux des villages environnants, encore faut il que les concernés nous accordent les salles
prévues au programme : "le Colisée" et "El Feth".
Pour le moment, l'association se bat toute seule pour concrétiser cet objectif et ce, devant un certain mutisme de l'apc d'oran, de la direction de la culture d'oran et de certains sponsors ayant
promis assistance en transport et en cadeaux.
Dernières infos ; ce mardi verra rentrer au cinéma le millième enfant, chaque mardi, la tombola fait gagner a un enfant un lecteur DVD et chaque mardi la cinémathèque est archi comble.
Restons a votre entière disposition pour toute info complémentaire.
ps: la depeche APS fait etat de "30.000 enfants par séance", vous aurez compris que ceci concerne le programme de l'année, Oran ne disposant pas "(encore?) de cinéma de 30.000 place et nous n'en
connaissons pas ailleurs... LOL