Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Samir Ould Ali

Algérie 1 - Zambie 0 : Le doute, un but…puis la joie

7 Septembre 2009 , Rédigé par Samir Ould Ali Publié dans #Revue de Presse

L’Algérie a souffert, hier soir, avant de s’imposer difficilement (1-0) devant une coriace équipe de Zambie et multiplié ses chances d’aller en Coupe du monde 2010. Alors que les supporters algériens s’impatientaient devant l’inefficacité de l’attaque, Rafik Saïfi «libère» l’Algérie au terme d’une superbe action collective initiée par Karim Ziani, prolongée par Karim Matmour et conclue par Rafik Saïfi d’un joli geste technique. Il était temps que l’Algérie ouvre le score et la voie au Mondial sud-africain. Comme n’a eu de cesse de le répéter Rabah Saâdane, le match n’a pas été une partie de plaisir face à des Zambiens qui sont venus pour jouer à fond la carte de la qualification. A la faveur de cette victoire, l’Algérie reprend les commandes du groupe, écarte la Zambie et s’éloigne de l’Egypte en attendant le prochain round programmé les 10 et 11 octobre, Zambie-Egypte et Algérie-Rwanda
Les Verts ont abordé le rendez-vous d’hier avec la ferme volonté de le plier dès les premiers instants. Ils emballent le match au coup d’envoi. A la première minute de jeu, Lemouchia s’illustre par un essai qui passe juste à côté de la cage de Mweene. Le ton était donné. Dans leur tentative de prendre à la gorge les Zambiens, les Algériens cherchent la profondeur et Djebour, malheureusement trop esseulé en pointe ne pouvait peser sur la défense adverse. L’absence de Abdelkader Ghezzal à ses côtés a sensiblement réduit son champ d’action. Les visiteurs ont laissé passer l’orage avant de sortir de leur camp. Ils le font bien à la 8e minute de jeu par Katongo Christian qui balance un bolide en direction de Gaouaoui. Encouragés par cette première action, les Zambiens repartent à l’attaque par l’entremise de Chivuta qui tente sa chance sans succès (9’). Sentant le danger, les Verts investissent le camp adverse. Matmour, le plus remuant devant, a failli rééditer l’exploit qu’il a réalisé contre l’Egypte. Il réalise un exploit individuel qu’il conclut par un tir appuyé qui passe au-dessus de la transversale de Mweene. Les visiteurs monopolisent bien le ballon grâce à un meilleur jeu collectif. Les Verts répliquent par des actions individuelles et sur balles arrêtées. A la 17e minute de jeu, l’Algérie obtient un coup franc. Ziani « place » le ballon sur la tête de Matmour qui pique le cuir, mais ne trouve pas l’ouverture. Les Verts finiront par scorer grâce à Saïfi qui convertit en but un corner tiré par Belhadj.

La joie algérienne sera de courte durée puisque l’arbitre mauricien annule la réalisation de Saïfi pour obstruction sur un défenseur zambien. La mi-temps intervient sur un score de parité tout à fait logique au vu de la première étape. Il faut dire que les visiteurs ne sont pas venus en touristes. Comme l’avait annoncé leur coach le Français Hervé Renard, les Zambiens sont venus à Alger pour jouer à fond leur carte. A la pause, l’entraîneur national Rabah Saâdane recadre l’équipe. Il fait sortir Antar Yahia, dont la blessure au pied s’est réveillée, pour le remplacer par Mourad Meghni qui s’installe au milieu et « soulage » Ziani pour des tâches plus offensives. Comme toujours, les Verts retrouvent leur second souffle après la pause citron. Les visiteurs ne se laissent pas trop impressionner par ce changement et par l’ambiance dans les tribunes. La preuve, ils trouvent le chemin des filets de l’excellent Lounès Gaouaoui à la 48e minute. Fort heureusement pour l’Algérie, l’arbitre invalide la réalisation pour une position de hors-jeu. Sentant le danger et cherchant à tout prix à se mettre à l’abri, les partenaires de Yazid Mansouri se montrent plus présents dans le camp adverse. Karim Ziani montre le chemin en écrasant un tir qui frôle la transversale de Mweene (50’). Cette action sonne le réveil des Fennecs. La délivrance viendra à la 58e minute au terme d’un bel enchaînement. Ziani, à la base de l’action sur le côté droit, délivre un caviar à Karim Matmour qui prend de vitesse son vis-à-vis et offre sur un plateau la balle de but à Rafik Saïfi qui, d’une reprise acrobatique, ruine les espoirs zambiens et rapproche l’Algérie un peu plus du Mondial sud-africain. L’ouverture du score change totalement la physionomie du match.

Les Verts auraient pu creuser l’écart si le tir de Ghezzal n’avait pas heurté la barre transversale du gardien visiteur (76’) et Ghiles, qui avait remplacé Saïfi, avait exploité une bonne balle de Meghni. Le dernier quart d’heure a été dur pour les nerfs algériens, sur et en dehors du terrain. Les camarades de Mulenga ont donné des sueurs froides aux Algériens durant les ultimes instants. Il était temps que le coup de sifflet final intervienne pour libérer la joie de tout un peuple.
(El Watan - 07 sept 09)

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article