Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Samir Ould Ali

L'équipage interrogé hier: Le bateau fantôme a été retrouvé

18 Août 2009 , Rédigé par Samir Ould Ali Publié dans #Revue de Presse

La marine russe a annoncé, hier, avoir retrouvé le navire l'«Arctic Sea» au large du Cap-Vert et avoir récupéré l'équipage sain et sauf. Le cargo mystérieusement disparu depuis près de trois semaines a été retrouvé à environ 480 km des îles du Cap-Vert dans l'Atlantique au large du Sénégal, a déclaré lundi le ministre russe de la Défense Anatoli Serdioukov, cité par les agences de presse russes. Battant pavillon maltais et exploité par une compagnie finlandaise, le vraquier de 4.000 tonnes, qui transportait une cargaison de bois, avait disparu au cours d'une liaison entre la Finlande et le port de Béjaïa, qu'il aurait dû atteindre le 4 août.
Selon le ministre, les 15 membres d'équipage russes du navire sont vivants. Ils ont été transférés à bord d'un bâtiment de la marine russe chargé de lutter contre les sous-marins. «Aujourd'hui à 1h (22h, en Algérie dimanche), l'Arctic Sea a été retrouvé à 300 milles du Cap-Vert», a déclaré Anatoli Serdioukov. Les membres de l'équipage sont «sains et saufs», a ajouté le ministre selon des images de la télévision russe. Ils sont actuellement «interrogés» sur l'escorteur russe Ladny pour éclaircir les circonstances de cette mystérieuse affaire, a-t-il poursuivi. «Dans les prochaines heures, nous pourrons parler plus en détails de ce qui leur est arrivé, pourquoi nous avons perdu le contact avec eux, pourquoi ils ont changé d'itinéraire», a encore dit Anatoli Serdioukov. Un peu plus tôt hier lundi, la police suédoise a déclaré à l'AFP avoir en sa possession, depuis fin juillet, des photos de membres d'équipage blessés lors de la première attaque du 24 juillet, au sud de la Suède. «Nous avons reçu des photos envoyées, fin juillet, par l'équipage (capitaine du bateau) par e-mail montrant des blessés», a déclaré la porte-parole de la police criminelle suédoise Linda Widmark. «Nous avons eu des échanges par e-mail avec le capitaine du bateau fin juillet, mais nous n'avons plus eu aucun contact depuis le 31 juillet», a-t-elle précisé. 
Avec une semaine de retard, la police suédoise avait fait état le 30 juillet d'un abordage de l'«Arctic Sea» en mer Baltique la nuit de son départ par des hommes masqués se présentant comme des policiers à la recherche de drogue, qui auraient quitté le navire au bout de quelques heures. Lorsqu'elle avait rendu publique l'attaque contre l'«Arctic Sea» dans les eaux territoriales de la Suède, la police suédoise avait déclaré que l'équipage, 15 hommes de nationalité russe, était sorti indemne de la prise d'otages, hormis «un homme qui a perdu deux dents et quelques autres qui avaient des hématomes».
Interpol avait lancé une alerte concernant le cargo dès le 3 août, et c'est la police finlandaise qui coordonnait et centralisait l'enquête. Samedi, le propriétaire de l'«Arctic Sea» avait reçu une demande de rançon, portant, selon le site Internet du Financial Times Deutschland, sur 1,5 million de dollars. Autre rebondissement de l'affaire: l'autorité maritime de Malte (MMA) a annoncé dimanche soir à l'AFP l'ouverture d'une enquête criminelle, sans donner plus de détail. Malte est ainsi le troisième pays à ouvrir une enquête après la Suède et la Finlande. Invoquant «les caractéristiques générales d'extorsion avec violence et les lourdes menaces pesant sur la vie et la santé» de l'équipage, un porte-parole de l'autorité maritime maltaise a refusé de donner des détails. Une vingtaine de pays sont impliqués dans l'enquête en cours à Helsinki.
Beaucoup de questions restent donc en suspens: acte de piraterie inédit dans les eaux européennes (comme le laisse entendre la demande présumée de rançon), règlement de comptes mafieux, ou un différend commercial qui aurait tourné au recouvrement de créances musclé ? Faut-il voir dans cette affaire la main de la mafia ? Qui était aux commandes du navire pendant ces deux semaines ? Depuis sa disparition, son sort avait alimenté toutes les spéculations. La rumeur d'un chargement nucléaire secret a aussi un temps couru. Le plus grand flou entoure l'affaire.
(Q.O - 18 août 2009)

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article