Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Samir Ould Ali

Une filiale pour gérer le futur CET d'El-Ançor

11 Août 2009 , Rédigé par Samir Ould Ali Publié dans #Oran

La gestion du futur centre d'enfouissement technique de la commune d'El-Ançor, qui devra être opérationnel avant la fin de l'année en cours, sera confiée à une nouvelle filiale de l'Etablissement public industriel et économique EPIC «Propreté d'Oran». 
Les travaux de réalisation de ce centre d'enfouissement technique sont presque achevés et tous les équipements nécessaires pour son bon fonctionnement, en particulier les compacteurs et les grands engins de travaux publics, ont été acquis récemment par la wilaya, selon la Direction de l'environnement. Pour sa première phase de réalisation, le CET disposera d'un casier d'enfouissement des ordures d'une capacité de 150.000 mètres cubes. Un projet pour la réalisation de trois autres casiers est prévu par la Direction de l'environnement. Le CET va autoriser un stockage rationalisé des déchets avec des techniques améliorées de protection du site. A l'entrée du centre, les bennes tasseuses seront contrôlées (poids, nature, nocivité des matériaux) et dirigées vers des casiers spécifiques pour le tri des déchets. L'enfouissement comporte une suite d'opérations contrôlées pour réduire les nuisances : étalement et compression des ordures, recouvrement régulier et fréquent de couches neutres de terre ou de terre végétale. L'équipement des casiers d'enfouissement comporte, en profondeur, une succession de plusieurs combinaisons isolantes protectrices du sous-sol. Un suivi technique continu est assuré par différents appareils de mesure qui se trouvent au sein du site et en périphérie de celui-ci pour assurer une préservation maintenue de l'environnement.
Le CET traitera les ordures domestiques des communes d'El-Ancor, Bousfer, Aïn El-Turck, Boutlélis, Aïn El-Kerma et Mers El-Kébir. Sa réalisation avait coûté plus de 400 millions de dinars. Il s'agit de travaux de construction de casiers où seront enfouis les ordures, d'un bâtiment administratif, d'un pont-bascule, des compacteurs et d'une route d'évitement pour épargner les localités d'El-Ançor et des Andalouses des désagréments causés par les navettes des bennes. La route d'évitement connaît un avancement de 70%, précise-t-on de même source.
Dès l'entrée en service du CET, la décharge sauvage de Cap Falcon, où des milliers de tonnes d'ordures ménagères de toutes les communes de la corniche oranaise sont déversées quotidiennement, sera définitivement fermée. A noter que des travaux d'aménagement de cette décharge avaient été menés récemment pour contenir ses débordements, en particulier près de la route menant aux Andalouses.
(Q.O - 11 août 2009)

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article