Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Samir Ould Ali

Une mercuriale des prix de gros pour le Ramadhan

9 Août 2009 , Rédigé par Samir Ould Ali Publié dans #Revue de Presse

Décision jamais prise par l'Union générale des commerçants et artisans algériens depuis sa création, une mercuriale des prix de gros des fruits et légumes sera rendue publique par voie de presse trois jours avant le début du mois sacré de Ramadhan.
C'est ce qu'a déclaré hier samedi depuis la wilaya de Tiaret le porte-parole de l'UGCAA, M. Boulenouar Hadj Tahar. En effet, animant une conférence de presse au siège du bureau de wilaya de l'organisation, le porte-parole de l'UGCAA, tout en prenant le soin de préciser que la majorité des représentants des marchés de gros des fruits et légumes travaillent sous la coupe de son organisation, a expliqué que pour «(...) lutter efficacement contre la flambée des prix des produits alimentaires, mais aussi contre les pratiques spéculatives et autres tricheries durant le prochain mois de carême, une mercuriale des prix de gros des fruits et légumes sera rendue publique par voie de presse par l'UGCAA avant le 19 août prochain, soit trois jours avant le début du mois de jeûne annoncé pour le 22 de ce mois», a-t-il indiqué. La deuxième mesure prise pour la même occasion est cet appel pressant lancé par l'UGCAA à ses adhérents pour le respect de la marge bénéficiaire des produits alimentaires, située dans une fourchette réglementaire oscillant entre 15 et 20 pour cent selon le porte-parole de l'organisation des commerçants algériens. Abordant les dernières mesures prises par le gouvernement pour le renforcement du réseau national de distribution, Boulenouar a exprimé le «soutien total» de son organisation à la création de 35 marchés de gros et plus de mille marchés de proximité à travers le pays, une «mesure-clé», contenue dans le programme quinquennal en cours du président de la République, a encore indiqué le même conférencier. Répondant à une question du «Quotidien d'Oran» au sujet des dernières mesures prises par le gouvernement dans le cadre de la loi de finances complémentaire, le porte-parole de l'UGCAA a exprimé le «soutien indéfectible» de son organisation aux nouvelles règles imposées en matière d'investissement étranger, d'importation de produits contrefaits ainsi que les dispositions contenues dans la nouvelle loi relative à la protection du consommateur. 
Les nouvelles mesures prises par les pouvoirs publics en matière de pratiques commerciales et de répression des fraudes, de lutte contre le marché informel et celui de la contrefaçon qui coûte, selon lui, plus de trente milliards de dinars par an au Trésor public ont été l'autre point abordé par le porte-parole de l'UGCAA. «Plus de soixante pour cent des cigarettes et près de cinquante pour cent des produits cosmétiques vendus sur le marché national sont issus du marché de la contrefaçon», a martelé le conférencier. Les problèmes vécus durant cette période estivale par la corporation des boulangers à cause des coupures intempestives d'énergie électrique, le même conférencier a indiqué que son organisation a saisi par écrit la direction générale de Sonelgaz, ajoutant qu'en raison des pertes financières considérables subies par certains boulangers dans les grandes villes notamment, un «recours à la justice est possible si un terrain d'entente n'est pas trouvé dans des délais raisonnables», a-t-il souligné.
(Q.O - 09 août 2009)

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article