Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Samir Ould Ali

Sonatrach signe des contrats d'assurance pour 32 millions de dollars

19 Juillet 2009 , Rédigé par Samir Ould Ali Publié dans #Revue de Presse

La compagnie pétrolière nationale a signé, hier, à Alger plusieurs contrats d'assurance portant sur la couverture du patrimoine industriel et de la responsabilité civile de Sonatrach et de ses filiales pour la période allant de 2009 à 2010. Le consortium avec lequel a signé Sonatrach, qui est constitué des compagnies d'assurances CASH (filiale de Sonatrach et chef de file), la CAAR, la CAAT et la CCR, a été retenu à l'issue d'un avis d'appel à pré-qualification lancé en avril dernier et qui a vu la participation de neuf compagnies. Le programme de couverture concerne «le risque industriel des complexes industriels, des installations de production et de transport par canalisation», «le contrôle des puits (COC)», «la responsabilité civile et avitaillement» et enfin «les appareils de forage». 
 Le choix pour un consortium d'assureurs, selon le directeur exécutif des finances de Sonatrach Farid Boukhalfa, a pour but d'éviter une pluralité de demandeurs pour la couverture du même risque et permettra d'après lui de suivre les différentes phases de placement en réassurance entre le consortium, les courtiers et le marché international de la réassurance. Le montant de la prime globale du programme de couverture d'assurances pour la période de 12 mois s'élève à 32 millions de dollars soit 2,338 milliards de DA pour une valeur assurée de 36,169 milliards de dollars. La Sonatrach réalise ainsi un gain de 4,8 millions de dollars par rapport aux primes payées lors de l'exercice précédent, a-t-il été souligné lors de la cérémonie de signature des contrats d'assurance en présence du ministre de l'Energie et des Mines, Chakib Khelil, ainsi que du patron de Sonatrach Mohamed Meziane et des représentants des sociétés d'assurances. 
 Le premier responsable de Sonatrach a déclaré que l'adaptation des stratégies et des modes de fonctionnement de société nationale des hydrocarbures, est mue par le souci de répondre aux exigences de cette nouvelle phase de son développement et à celle de son positionnement sur le marché mondial. «C'est dans le cadre de cette démarche que s'inscrit cette volonté de maîtrise globale du risque que nous faisons partager par tous les acteurs du groupe et à laquelle nous avons associé tous les opérateurs sur le marché national des assurances», a déclaré le PDG de Sonatrach lors de son allocution. Il soulignera que cela représente une évolution en profondeur des conceptions et des pratiques que le groupe veut imprimer pour que la gestion du risque ne soit plus seulement réactive mais proactive et devienne ainsi un des pivots de la stratégie opérationnelle de la compagnie nationale des hydrocarbures. 
Mohamed Meziane a rappelé devant l'assistance que depuis près d'une dizaine d'années et pour les besoins des renouvellements de ses contrats d'assurance, Sonatrach a mis en compétition toutes les compagnies d'assurances agréées en Algérie. Des instructions strictes, a-t-il ajouté, ont été données afin d'établir et de consolider les règles saines, loyales et transparentes devant caractériser toutes les transactions. «Notre constance et les efforts que nous avons déployés conjointement avec nos partenaires, les compagnies d'assurances ont fini par payer», s'est félicité le premier responsable de Sonatrach qui souligne que cette union entre les différents acteurs algériens constitue une véritable avancée dans l'organisation du secteur des assurances.
Le ministre de l'Energie et des Mines Chakib Khelil a fait savoir pour sa part que l'objectif du processus pour lequel a opté la Sonatrach vise à diminuer les coûts à un moment où le prix du pétrole connaît beaucoup de fluctuations.
(Quotidien d'Oran - 19 juillet 2009)

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article