Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Samir Ould Ali

Intoxications alimentaires : 3 250 cas enregistrés en Algérie en 2008

17 Juin 2009 , Rédigé par Samir Ould Ali Publié dans #Revue de Presse

Les intoxications alimentaires ont été le thème d'un séminaire régional qui s'est tenu, hier (lundi), à la wilaya de Tizi Ouzou. Ce séminaire, organisé par l'Association pour la défense et la protection des consommateurs d'Azazga, a regroupé 170 participants venus d'une quinzaine de wilayas du pays, représentant le mouvement associatif, les opérateurs économiques, le centre d'emballage (CAC) et les autorités locales régionales et centrales. Dans son intervention, la représentante du ministère du Commerce dira que, l'année dernière, l'Algérie a enregistré 3 250 cas d'intoxications alimentaires ayant causé 12 morts dont 9 à la suite de la consommation de champignons vénéneux. L'intervenante dira que dans la zone qui regroupe Blida, Djelfa, Médéa, Bouira et Tizi Ouzou cette dernière est la wilaya qui a enregistré le plus grand nombre de cas d'intoxications en 2008. Pour l'année en cours la direction de wilaya du commerce a déjà enregistré 90 cas. 58 ont eu lieu lors d’une fête à Sidi Naâmane où l'aliment mis en cause n'a pas été identifié, 24 dans le lycée polyvalent d'Iferhounène, causés par la consommation de poulet et de purée de pomme de terre et 8 autres cas, toujours dans le même lycée, où l'aliment incriminé était encore le poulet. Concernant le contrôle, il y a eu, au niveau national, 1 300 000 commerces contrôlés et 575 543 interventions effectuées. Pour lutter contre ce problème qui peut s'avérer mortel, outre la sensibilisation du consommateur dont la vigilance joue un rôle important, le ministère du Commerce a décidé de mettre le paquet pour réduire les risques d'intoxication. Aussi, dans son programme pour le prochain quinquennat, il y aura, entre autres, le recrutement de 7 000 universitaires pour renforcer les brigades de contrôle des directions, celle de Tizi Ouzou a déjà vu son effectif renforcé par 12 inspecteurs principaux en 2006, 9 en 2007 et 16 en 2008. Il y aura également la réalisation d'un laboratoire d'analyses par wilaya - actuellement il en existe 19 -, 13 sont en cours de réalisation, ainsi qu’une école nationale pour le contrôle des activités commerciales...
(Infosoir - 16 juin 2009)

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article