Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Samir Ould Ali

Algérie - Union européenne : Les importations ont explosé

16 Juin 2009 , Rédigé par Samir Ould Ali Publié dans #Revue de Presse

Leur montant des importations algériennes depuis l'Europe a augmenté de 4,335 milliards de dollars en 2008. Dans le même temps, le volume des exportations hors hydrocarbures vers l’Europe a évolué de seulement 200 millions de dollars. Ce déficit sera soulevé par la partie algérienne lors du 4e Conseil d’association qui se tiendra demain.

Le déficit commercial qui ne cesse d’«augmenter en faveur de l’Europe» sera la première problématique qui sera posée par la partie algérienne lors du 4e Conseil d’association Algérie - Union européenne (UE) qui se tiendra demain, mardi, au Grand Duché du Luxembourg, en marge du Conseil des ministres des Affaires étrangères de l’UE. Ce déficit s’est notamment traduit par l’explosion des importations de l’Algérie, ces dernières années. Leur montant a augmenté de 4,335 milliards de dollars en 2008, selon des statistiques officielles. Dans le même temps, le volume des exportations hors hydrocarbures vers l’Europe a évolué de seulement 200 millions de dollars, grâce notamment à la progression des exportations de produits industriels (+ 38,52 %) et de produits agricoles et de la pêche (+ 3,39 %). Cette explosion s’explique, selon les économistes, par le renforcement de l’euro face au dollar, la hausse des prix des matières premières et des produits alimentaires au niveau des marchés mondiaux, l’entrée en vigueur de la 2e phase du démantèlement tarifaire dans le cadre de l’accord d’association et la mise en application du programme de relance économique initié par le président de la République, Abdelaziz Bouteflika. De l’avis général, l’accord d’association avec l’UE a été mal négocié. Depuis son entrée en vigueur en 2005 d’ailleurs, les Douanes ont enregistré un manque à gagner estimé à 1,1 milliard de dollars, conséquence directe du démantèlement tarifaire. Sur les 17 contingents ouverts par l’UE pour les produits agricoles algériens transformés, 11 ont enregistré un taux de consommation de 0%, alors que du côté européen, sur les 76 contingents ouverts, 43 ont été totalement épuisés. Il s’agira donc pour la partie algérienne de sensibiliser son homologue européenne sur cet important déficit commercial et d’essayer de la convaincre de «faire des concessions». Sur un autre plan, elle exposera, selon l’Agence Presse Service (APS), le problème des investissements européens directs en Algérie qui demeurent «en deçà des attentes». Néanmoins, il n’est pas certain que l’UE accepte de faire des efforts dans ce sens, sachant qu’elle est durement touchée par la crise économique internationale. Ceci ne l’empêchera pas pour autant d’exprimer sa «préoccupation» par rapport aux dernières mesures relatives à l'investissement et le commerce extérieur prises par notre pays. Les questions du terrorisme et de l’émigration seront également abordées lors de cette rencontre à laquelle prendra part le ministre des Affaires étrangères Mourad Medelci, selon l’APS.
(Infosoir - 15 juin 2009)

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article