Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Samir Ould Ali

La création du Haut-Conseil à l’amazighité en bonne voie

13 Juin 2009 , Rédigé par Samir Ould Ali Publié dans #Culture

En marge des journées d’étude sur les héritages de l’écrivain algérien et militant pour l’amazighité Mouloud
Mammeri, le secrétaire général du Haut-Commissariat à l’amazighité (HCA), Youcef Merahi, a confirmé la dissolution programmée du HCA et son remplacement par un Haut-Conseil à l’amazighité en cours d’élaboration ainsi que la prochaine création d’une académie berbère. Les missions du prochain HCA devraient être les mêmes que celles du Haut-Commissariat (réhabilitation de l’amazighité et promotion de tamazight par l’enseignement) avec cette différence que des commissions permanentes entre la présidence de la République et les services technico-administratifs seront créés. L’Académie, instance scientifique suprême, aurait pour charge de développer la langue amazighe, notamment par la normalisation de ses caractères et l’unification de versions. Ce rappel intervient quelques mois après que le président de la République eut affirmé son intention de créer ces institutions : «S’il faut créer l’académie de la langue amazighe, nous le ferons. S’il s’agit du Haut-Conseil à l’amazighité, nous le ferons», avait-il promis lors de la campagne électorale, à l’occasion d’un discours prononcé à Ouargla. Selon Youcef Merahi, les textes réglementaires des deux institutions, élaborés loin de toute pression, viennent d’être finalisés et soumis aux services du gouvernement avec lesquels le HCA entretient désormais des  relations apaisées.  

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

poudre-aux-yeux 29/10/2009 19:56


poudre aux yeux, c'est juste pour endormir les kabyles. le HCA ne sera actif qu'en Kabylie juste pour les calmer

et les autres régions du pays seront oubliées bien évidemment , on laissera le berbere mourir dans les autres régions pour se concentrer sur la région la plus revendicatrice ,

s'il faut enseigner le berbere et le tifinagh c'est dans TOUT le territoire national