Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Samir Ould Ali

Oran : L'EPO se dote d'un nouveau port sec à Oued Tlélat

13 Juin 2009 , Rédigé par Samir Ould Ali Publié dans #Oran

La capitale de l'Ouest sera bientôt dotée d'un nouveau port sec. En effet, un projet vient d'être inscrit dans le programme de l'Entreprise portuaire d'Oran (EPO). Située sur une superficie de 12 hectares, cette enceinte économique sera réalisée sur l'axe reliant Oran à Oued Tlélat, plus précisément dans l'ancien siège de l'Enaditex. En effet, après les quatre ports secs réalisés à Alger et le premier port du genre réalisé à Oran par la Maghrébine de Transport et Auxiliaire (MTA) dans la zone industrielle d'Es-Sénia, la capitale de l'ouest du pays vient de renforcer ses capacités d'entreposage par une seconde infrastructure équipée de toutes les commodités d'un véritable port commercial.
Selon nos interlocuteurs, des négociations sont en cours pour l'acquisition de cette assiette qui sera aménagée et exploitée afin d'abriter le nouveau port sec de l'EPO. En effet, ce projet qui s'inscrit dans le cadre du développement de l'entreprise, vise à redynamiser l'activité économique en tentant ainsi de répondre aux besoins des opérateurs. Pas moins de 3.000 conteneurs seront entreposés dans ce nouveau site aussi vaste que le terminal à conteneurs, ont indiqué les mêmes sources, ajoutant que ce port aura les mêmes caractéristiques techniques et les mêmes standards que les véritables ports. Outre ces spécificités, cette enceinte va comprendre un terminal à conteneurs, des structures abritant les services des douanes, le service chargé du contrôle aux frontières, le service phytosanitaire, l'inspection vétérinaire, les transitaires et les consignataires, en plus des services de l'EPO. Dans ce cadre, on apprend qu'un avis d'appel d'offres sera lancé une fois les négociations concernant l'acquisition du terrain conclues, sachant que le coût de l'assiette est évalué à 150 milliards de centimes.
Nos sources affirment, en outre, que l'aval a été donné par les services de la direction régionale des douanes pour la création de ce port sec qui sera aménagé conformément aux normes en vigueur, rappelant ainsi les instructions du ministre des Transports portant sur la création et le développement des ports secs à travers le pays. «Ce projet destiné à la région ouest est destiné à tous les opérateurs dans un cadre conventionnel défini par l'exploitant, ce qui permettra, d'une part, d'offrir et d'améliorer la prestation aux importateurs et, d'autre part, de créer de l'emploi et, surtout, d'élargir la gamme de services», ont indiqué les mêmes sources, ajoutant qu'une fois les conteneurs réceptionnés au port d'Oran, ils seront acheminés sous escorte douanière à compter du débarquement des marchandises. Quant au règlement régissant la durée maximale du séjour des marchandises dans le port sec, celui-ci sera appliqué conformément au code des douanes. Notons, par ailleurs, que quelque 200 milliards de centimes représentent le coût de ce projet d'envergure, sachant que l'enveloppe financière prévue pour l'aménagement de ce terrain est de l'ordre de 50 milliards de centimes.
(Quotidien d'Oran - 13 juin 2009)

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article