Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Samir Ould Ali

Oran : Promesses de licences d’exploitation pour 362 taxis au chômage

9 Juin 2009 , Rédigé par Samir Ould Ali Publié dans #Oran

Une liste de quelque 362 chauffeurs de taxis mis au chômage technique a été déposée en début de semaine auprès de la direction des transports, a affirmé hier le secrétaire général de la section des taxis de l’Union générale des commerçants et artisans algériens (UGCAA), ajoutant que cette liste a été établie en collaboration avec le secrétaire de l’Union nationale des transporteurs algériens (UNAT) à Oran.  Il s’agit, en effet, de chauffeurs de taxis mis en chômage technique à la suite de la résiliation de contrats due aux problème de la surenchère des licences d’exploitation, l’une des principales revendications de la corporation car, avec ces résiliations de contrats, de nombreux pères de famille se sont retrouvés confrontés à d’énormes difficultés. Selon M. Kandsi, «la liste a été déposée et le directeur des transports nous a promis un assainissement de la situation, une étude de cas pas cas des concernés. Une fois l’enquête achevée, la liste sera remise au wali d’Oran pour approbation». Pour notre interlocuteur, «les promesses qui ont été données à la corporation après le dernier mouvement de protestation ont prévu une attribution de licences une fois les cas des concernés étudiés».  «Le wali a instruit le directeur des transports pour la prise en charge de ce dossier. Autrement dit, il sera question d’élaborer une liste définitive et officielle sur le nombre exact de chauffeurs de taxis au chômage technique. Celle-ci sera adressée et une enquête sera menée au cas pas cas pour vérifier si les personnes concernées ont été victimes de résiliations abusives», a précise le chargé de l’organique de l’UGCAA. Dans le cas avéré, des licences leur seront attribuées. En outre, un représentant des syndicalistes sera désigné pour faire partie de la commission en cas de résiliation de contrat entre le propriétaire de la licence et l’exploitant. Notons, par ailleurs, que deux autres points ont été également résolus à l’issue de ce mouvement de protestation, à savoir le gel des carnets des places et le gel des sociétés privées. Pour sa part, le SG de l’UNAT a rappelé que d’autres dossiers seront réactivés dans le cadre de la commission technique, notamment ceux liés à la réhabilitation du secteur des transports et à la lutte contre le phénomène des clandestins.
Pour rappel, les taxis affiliés à l’UGCAA et l’UNAT ont organisé un mouvement de protestation qui a duré deux jours, les 9 et 10 mai 2009, pour faire aboutir leurs revendications. Au deuxième jour de leur mouvement de protestation, les chauffeurs de taxis affiliés ont obtenu gain de cause, après trois ans de démarches entreprises pour faire aboutir leurs revendications. En effet, la situation était revenue à la normale et les protestataires avaient arrêté leur mouvement de protestation. Trois principales revendications avaient été satisfaites, à savoir le gel des carnets de places, le gel des sociétés privées de taxis et, surtout, le problème des 500 chauffeurs de taxis au chômage technique. Des mesures qui permettront de mettre un terme à la surenchère à laquelle était confrontée la corporation, poussant certains au chômage technique. Le deuxième point est relatif au gel des sociétés privées de taxis. Autrement dit, il n’y aura pas de nouvelles sociétés de taxis à Oran.
(Quotidien d'Oran - 09 juin 2009)

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article