Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Samir Ould Ali

CAN & CM-2010 : Les Verts sur le chemin… du Mondial !

8 Juin 2009 , Rédigé par Samir Ould Ali Publié dans #Revue de Presse

Dans un stade archicomble, l’équipe d’Algérie a surclassé, avec l’art et la manière, son homologue égyptienne, hier soir, à Blida. Une performance qui a fait vibrer tous les Algériens qui n’ont pas manqué d’exprimer leur joie jusqu’à une heure tardive de la nuit. Grâce à ce succès, la bande à Saâdane confirme qu’elle aura son mot à dire dans la suite du parcours. Nous y croyons tous.

Avec ce succès, les Verts s’adjugent la première place de leur groupe. Faut-il croire au destin des Verts et à leur profonde conviction de vouloir à tout prix réaliser le rêve de tout un peuple : aller en Coupe du monde ? Il y a de fortes raisons d’y croire après la victoire retentissante d’hier soir dans un stade Mustapha-Tchaker de Blida chavirant de bonheur et confirmant sa réputation de porte-bonheur, même si le chemin est encore long et sinueux. Durant toute la semaine précédant le match contre les Pharaons, le peuple s’est emparé du projet en semant la joie et la ferveur qu’il transmet à son équipe, partie se préparer idéalement dans un sud de la France, dans un climat chaud et serein, lui rappelant déjà qu’elle n’est pas aussi loin du pays. De retour à la maison, les Verts se sont mis dans leur bulle, et c’est normal, pour garder intactes leur concentration et leur forte détermination de terrasser les redoutables Pharaons qui, apparemment, ne sont plus vraiment au sommet de leur art. Bousculés lors de leur première sortie au Caire par plus qu’une vaillante équipe zambienne, vainqueur samedi du Rwanda (1 à 0), les hommes de Hassan Shehata ont sombré, en l’espace d’un quart d’heure, sous la révolte de la sélection algérienne qui a décidé de hausser le ton et de prendre son adversaire à la gorge. Pourtant, les coéquipiers de Ziani avaient bâclé leur football en première mi-temps, redoublant d’imprécisions et de maladresses, notamment dans les phases offensives où ils ne donnaient pas l’impression de pouvoir prendre à défaut une défense égyptienne bien assise et emmenée par un Wael Gomaâ rassurant. Et puis, remake du match contre le Sénégal du tour précédent – après un score vierge en première période, les Verts avaient inscrit trois buts aux Sénégalais dès leur retour des vestiaires – puisque dès l’heure de jeu, Matmour, au terme d’un action individuelle, trouve la faille dans cette défense égyptienne pas aussi solide que cela. L’attaquant de Moenchengladbach, sur une passe de Ziani, décide de prendre ses responsabilités et d’aller remettre en question la puissance des Pharaons sur un débordement suivi d’une belle frappe tendue à ras de terre qui fera mouche. C’était le bon moment de réagir, car les hommes de Shehata ne s’y attendaient pas vraiment, eux qui donnaient l’impression de tenir leur match, voire espérer un contre assassin pour réaliser le hold-up parfait. Le réalisme algérien ne s’est pas arrêté là, puisque, trois minutes après, c’est au tour de Ghezzal, bien embusqué dans un paquet de défenseurs égyptiens, qui monte plus haut que tout le monde pour mettre d’une tête rageuse, le but de la délivrance. Avec deux buts d’avance, et même s’ils ne produisaient pas le match parfait, les Verts en voulaient à fond et ont vite senti que leurs adversaires pouvaient encore plier. Ce fut le cas en entamant le dernier quart d’heure avec une inspiration de Ziani – qui avait tant manqué à son équipe lors du premier match à Kigali – qui sert Djebbour sur un plateau d’argent pour le troisième but, déclenchant un vent de joie et de folie. Du coup, le tiercé de Rabah Saâdane, en l’occurrence Matmour-Ghezzal-Djebbour, s’est révélé tellement gagnant qu’il décide de le mettre au repos à quelques minutes de la fin de la rencontre. Il ne faut pas oublier que dans quinze jours, il faudra aller affronter cette Zambie culottée et insoucieuse des favoris pour confirmer la victoire d’hier sur l’Egypte.
Un succès qui ouvre un peu plus aux Algériens la route d’un Mondial-2010 tant espéré.

(Infosoir - 08 juin 2009)

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article