Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Samir Ould Ali

Hospitalo-universitaires : Le régime indemnitaire sur la table

31 Mai 2009 , Rédigé par Samir Ould Ali Publié dans #Revue de Presse

Le décret portant octroi d'une rétribution hospitalière spécifique aux hospitalo-universitaires a été finalement signé mardi dernier, selon les syndicalistes. «Le décret a été signé mardi 26 mai. Il sera publié dans le prochain Journal officiel», affirme le Pr Ouslim du syndicat national des professeurs et docents en sciences médicales (SNPDSM). Les blouses blanches ont pu arracher après des rounds de négociations «serrés», cette rétribution hospitalière calculée sur la base de 55% du salaire de base avec indemnité de l'expérience professionnelle (IEP) incluse. Le taux réel de cette rétribution sera entre 65 et 70% du salaire de base. La rétribution, qui sera calculée en fonction du salaire de base, des échelons et des grades, va se répercuter sur les fiches de paie des blouses blanches en un gain net entre 10.000 et 26.000 dinars. Les hospitalo-universitaires revendiquaient initialement une rétribution hospitalière calculée sur la base de 75% du salaire de base, mais le gouvernement avait refusé dans un premier temps tout en proposant une indemnité calculée sur la base de 50% du salaire de base.
Autre bonne nouvelle pour les blouses blanches, les deux syndicats autonomes ont été invités par les pouvoirs publics pour participer à des rencontres de concertation pour élaborer le nouveau régime indemnitaire des hospitalo-universitaires. «Nous allons proposer des indemnités fixes et d'autres flexibles après consultation de la base», confie notre source. Les prochains rounds de négociations autour du régime indemnitaire s'annoncent désormais «serrés», puisque les syndicalistes promettent de placer la barre haut.
Les deux syndicats autonomes des hospitalo-universitaires, qui avaient observé un mouvement de contestation de deux mois, avaient fait montre de détermination. En dépit des menaces de sanctions et de représailles brandies par la tutelle, les blouses blanches avaient su garder leurs rangs serrés. Après l'engagement mi-mai du Premier ministre d'adopter le décret portant octroi de rétribution hospitalière, les deux syndicats autonomes avaient décidé le 18 mai dernier dans un «geste de bonne volonté» de geler leur mouvement de contestation. Il est à noter que les hospitalo-universitaires avaient revendiqué également un alignement de leurs salaires sur ceux pratiqués actuellement dans les pays voisins notamment la Tunisie et le Maroc.
(Quotidien d'Oran - 31 mai 2009)

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article