Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Samir Ould Ali

Bac 2009 : Sous haute surveillance !

29 Mai 2009 , Rédigé par Samir Ould Ali Publié dans #Revue de Presse

Il sera fait appel à la Gendarmerie nationale et aux forces de sécurité pour veiller sur les centres d’examens tandis que le transport des sujets sera assuré par des hélicoptères. Ce sont, entre autres, les mesures prévues pour cette édition 2009, pour laquelle 350 000 employés seront mobilisés et une enveloppe de 500 milliards de centimes dégagée. Elles veilleront également sur la sécurisation des candidats et des centres d’examen. En outre, le transport des sujets d’examen sera assuré par des hélicoptères militaires mis en place à cet effet. Par ailleurs, d’importants moyens humains et financiers ont été mobilisés pour assurer le bon déroulement de cet important rendez-vous.
Ainsi, 350 000 employés ont été mobilisés pour la réussite de cette nouvelle session, en plus d’une importante enveloppe budgétaire qui dépasse les 500 milliards de centimes. C’est ce qu’a indiqué, hier, le ministre de l’Education nationale, Boubekeur Benbouzid, sur les ondes de la chaîne I. Il a également annoncé que le nombre de candidats aux épreuves du baccalauréat, cette année, est de 444 514, dont 263 330 scolarisés et 181 184 libres. Pour rappel, les épreuves se dérouleront entre le 7 et le 14 juin prochain. Trois observateurs seront affectés au niveau de chaque centre d’examen pour encadrer l’organisation, il y aura également au niveau de chaque wilaya une commission présidée par le wali assisté du directeur de l’éducation de wilaya. Cette commission comprendra 3 observateurs qui travailleront en coordination avec ceux affectés au niveau des centres d’examen. «Nous préparons les épreuves du baccalauréat depuis le mois de septembre 2008», a indiqué M. Benbouzid. S’agissant de la surveillance des épreuves, le ministre de l’Education a déclaré qu’un important dispositif sera mis en place à cet effet. Ainsi, il y aura trois surveillants par classe pour les candidats scolarisés, et 5 surveillants pour les candidats libres.
Par ailleurs, il a signalé que l’équipe qui a préparé les sujets et les questions du baccalauréat, est mise en quarantaine depuis le 20 mai, elle restera ainsi, jusqu’au dernier jour des examens. Ces inspecteurs et enseignants n’ont ni portable ni aucun autre moyen de communication et ne peuvent quitter cet internement sous aucun prétexte. Sur un autre plan, Benbouzid a précisé que le taux de réussite ne dépend pas du nombre de places disponibles au niveau des universités. «Tout candidat qui passe avec succès les épreuves du baccalauréat, aura une place pédagogique à l’université sans conditions.» Interrogé sur le taux de réussite prévu pour cette session, le ministre n’a pas donné de chiffre. Selon lui, les réformes sont toujours en cours, donc il est encore trop tôt pour prévoir un pourcentage. Toutefois, il a indiqué que l’objectif recherché par son département, est d’atteindre la barre des 75% de réussite après l’achèvement des réformes. Une nouveauté cette année : le ministre a annoncé que tous les élèves qui échoueront aux épreuves du baccalauréat pourront redoubler l’année, d’autant qu’il y aura suffisamment de places pédagogiques l’année prochaine. Le ministre de l’Education a enfin tenu à rappeler qu’aucun cas de triche n’a été enregistré depuis qu’il est à la tête du ministère de l’Education, d’autant que le gouvernement a mis d’importants moyens pour garantir la transparence aux examens.
(Infosoir - 28 mai 2009)

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

video surveillance 28/08/2009 20:32

ca parait demesuré comme dispositif