Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Samir Ould Ali

Service national : Dispenses pour les jeunes nés entre 1977 et 1987

29 Mai 2009 , Rédigé par Samir Ould Ali Publié dans #Revue de Presse

Le pays étant composé d’une majorité écrasante de jeunes, l’institution militaire ne peut les prendre en charge convenablement, avec tout ce que cela suppose comme dépenses, infrastructures et programmes de formation. Les jeunes nés entre 1977 et 1987 devront bénéficier des mesures de dispense du Service national. L’opération de délivrance des cartes de dispense a débuté le 23 mai en cours et devrait se poursuivre jusqu’à la fin juillet au niveau de tous les bureaux de recrutement. L’opération de régularisation des jeunes nés en 1987 a, elle aussi, débuté le 23 mai en cours.
Ces opérations, pour rappel, entrent dans le cadre du processus de professionnalisation de l’Armée nationale populaire entamé depuis plusieurs années, et qui visent, à terme, de doter le pays d’une armée de professionnels, avec de nouveaux attributs et de nouvelles missions. Le Service national, toujours obligatoire selon la loi en vigueur, devrait, peu à peu, céder la place à une nouvelle forme de recrutement de jeunes dans des domaines bien précis.
Il est vrai que la conjoncture actuelle, notamment la persistance de la menace terroriste, exige un renforcement des effectifs de l’armée en vue d’y faire face, mais il est vrai aussi que le Service national, tel que conçu au lendemain de l’indépendance et durant toute l’ère socialiste, n’a plus lieu d’être. Le pays étant composé d’une majorité écrasante de jeunes, l’institution militaire ne peut les prendre en charge convenablement, avec tout ce que cela suppose comme dépenses, infrastructures et programmes de formation. Le Service national ne fait plus de grands projets, comme la transsaharienne, le barrage vert ou les villages agricoles.
Les besoins de la professionnalisation de l’armée font que celle-ci s’oriente beaucoup plus vers des contrats à durée déterminée destinés à pourvoir l’institution en hommes de métier.
Il y a lieu de rappeler que des dispenses ont été accordées par le passé au profit de larges catégories de jeunes, dont la plus importante opération remonte à 1999, au lendemain de l’arrivée au pouvoir de Abdelaziz Bouteflika et qui avait soulagé un bon nombre de cadres dont la carrière était suspendue au fameux sésame de l’armée. De même que l’obligation faite, par le passé, aux employeurs, d’exiger la position vis-à-vis du Service national, pour tout recrutement, a été levée.
Pour l’opération qui a démarré ce 23 mai, il est à noter que celle-ci se déroulera en quatre étapes. La première concernera les jeunes nés entre janvier et mars, la seconde ceux nés entre avril et juin, la troisième ceux nés entre juillet et septembre et, enfin, la dernière touchera ceux nés entre octobre et décembre.
Les jeunes concernés par ces mesures peuvent toujours se rapprocher des bureaux de recrutement pour de plus amples informations.
(Liberté - 28 mai 2009)

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

bouziane abdellatif 30/05/2009 18:56

eske c valable pour les diplomés ou juste pr les jeunnes ki nont pas de niveau ??????

Samir Ould Ali 30/05/2009 23:58



Salut,

Selon l'article, ceci est valable pour tout le monde. Mais le mieux est encore de se rapprocher des bureaux de recrutement.

Cordialement