Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Samir Ould Ali

ArcelorMittal : Une semaine pour régler le contentieux syndical

23 Mai 2009 , Rédigé par Samir Ould Ali Publié dans #ArcelorMittal

Le conflit syndico-syndical opposant le secrétaire général sortant et député indépendant Aïssa Menadi à Smaïn Kouadria, actuel porte-parole des travailleurs du complexe sidérurgique d’El Hadjar est en passe d’être réglé et la situation du syndicat à l’intérieur de l’usine retrouvera sa stabilité au courant de la semaine. Cette information, qui avait circulé avant-hier en marge des élections de la Fédération des travailleurs de la métallurgie, de la mécanique, de l’électricité  et de l’électronique à Alger, fait suite à la prise en charge de cet épineux dossier par le patron de l’UGTA. En effet, selon des sources sûres, Abdelmadjid Sidi Saïd a pris cette affaire en mains après avoir dépêché deux secrétaires nationaux à Annaba pour enquêter sur ce conflit. Ces derniers avaient remis leurs rapports qui ont été consultés par le secrétaire général de l’UGTA, qui s’est fixé un délai d’une semaine pour régler définitivement cette affaire.  Rassurés par cette information, les travailleurs du complexe étaient, hier, satisfaits d’avoir été écoutés par la Centrale syndicale et espèrent que dans les jours qui viennent la situation à l’intérieur du complexe se stabilisera et ils retrouveront ainsi le climat de travail qui caractérisait l’usine avant ces incidents.
Sur un autre plan, après TPL d’Oran, Sonaric,  la société des emballages de fer blanc, ArcelorMittal centre, le groupe BCR,  l’unité Vannes Poval, Batimetal, c’est au tour des sections syndicales des mines de Ouenza et Boukhadra, employant 1 300 travailleurs, qui ont apporté leur soutien à M. Kouadria dans la démarche qu’il a entreprise pour renouveler le syndicat d’entreprise.  Les deux mines sont le cœur battant
du complexe, elles approvisionnent le complexe à hauteur de 1 800 000 tonnes de minerai de fer par an à raison de 5 rames de 25 wagons par jour. Dans une lettre de soutien adressée au porte-parole des travailleurs (dont La Tribune détient une copie), le syndicat d’entreprise ArcelorMittal de Tébessa «exprime  le soutien total des mineurs de Ouenza et Boukhadra […] encourage et soutient sans réserve votre action et votre combat pour redresser la situation». Une autre lettre de soutien émanant d’un membre influent de la commission exécutive de la Fédération des métallurgistes, en l’occurrence M. Ahmed Slimani, a été envoyée avant-hier au siège du syndicat. Celui-ci exprime son soutien «au frère Kouadria, compagnon de lutte et syndicaliste intègre».
(La Tribune - 23 mai 2009)      

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article