Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Samir Ould Ali

Trafic de stupéfiants, blanchiment d’argent et falsification

21 Mai 2009 , Rédigé par Samir Ould Ali Publié dans #Drogue


Treize Algériens arrêtés dans le nord de l’Espagne
Treize Algériens et un Irakien, soupçonnés d’entretenir des liens avec El Qaïda Maghreb, ont été arrêtés hier par la police espagnole. Il s’agit «d’un groupe organisé lié à la délinquance commune» opérant dans la province de Vizcaya et sur lequel «pèsent des soupçons» de financement du terrorisme islamiste, a annoncé le ministre de l’Intérieur, Alfredo Perez Rubalcaba. Les interpellations, menées dans la nuit de mardi à mercredi à Bilbao (nord), ont été suivies de perquisitions aux domiciles des personnes arrêtées.
Sur son site internet, le ministère de l’Intérieur a révélé l’identité des personnes arrêtées. Parmi les 13 Algériens, tous issus de la région d’Oran, figurent trois membres d’une même famille. Les policiers ont saisi lors des perquisitions des reçus de mandat expédiés vers l’Algérie, des téléphones cellulaires et des cartes SIM, des émetteurs-récepteurs, du matériel informatique, des passeports falsifiés, de nombreux objets en or et en argent provenant de vols. Selon les médias espagnols, les personnes arrêtées sont de nationalités algérienne et marocaine et soupçonnées de trafic de drogue, de falsification de cartes, de vols et de possibles financements de la nébuleuse El Qaïda au Maghreb.

L’opération est coordonnée par le juge Eloy Velasco de l’Audience nationale, le tribunal espagnol chargé notamment des affaires de terrorisme. Des opérations similaires sont régulièrement déclenchées par la police espagnole, particulièrement dans la région du nord-est du pays, la Catalogne, où vit une importante communauté musulmane. Début 2008, la garde civile avait démantelé un groupe d’islamistes radicaux, majoritairement pakistanais, suspectés de préparer un attentat à Barcelone (nord-est). Ce coup de filet avait conduit à l’interpellation de 15 personnes, dont 12 Pakistanais et 2 Indiens. Des composants servant à la fabrication d’explosifs et de bombes avaient été retrouvés. En juin 2008, 8 islamistes présumés algériens, soupçonnés d’être liés à l’organisation El Qaïda au Maghreb islamique, avaient été interpellés à Castellon (est), Barcelone (nord-est) et Pampelune (nord).
(El Watan - 21 mai 2009)

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article