Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Samir Ould Ali

Constantine : Des pompiers assiègent leur direction

19 Mai 2009 , Rédigé par Samir Ould Ali Publié dans #Revue de Presse

Les pompiers haussent le ton avec une nouvelle action de protestation, initiée hier, devant le siège de la direction de la protection civile à Constantine. Après les derniers mouvements de contestation, qui n'ont pas abouti aux résultats escomptés par les soldats du feu, ces derniers reviennent à la charge en optant pour «un sit-in ouvert» devant le siège de la direction, où se sont rassemblés en force près de 200 agents de la protection civile, dès le début de la matinée d'hier.
L'entrée du siège a été donc bloquée et les protestataires ont empêché les fonctionnaires de rejoindre leur poste de travail. Un pas est ainsi franchi vers le pourrissement de ce conflit opposant les travailleurs à la direction, «les uns exigeant le départ du directeur et les autres dénonçant une grossière manoeuvre de déstabilisation». Les pompiers contestataires nous ont précisé hier «qu'ils ne se trouvent pas en grève, car les participants au sit-in sont des agents qui sont au repos, quant à ceux qui assurent leur activité normalement, ils portent un brassard pour exprimer leur soutien avec leurs collègues». Campant sur leur position, les manifestants exigent toujours, et encore, «le départ du directeur».
La direction, de son côté, estime par le biais de la cellule de communication que cette action est un «dérapage dangereux». Cette dernière relève «que l'interdiction d'accès au siège opposée au personnel par les manifestants est en soi un grave acte de perturbation de la bonne marche des services, plusieurs manœuvres et actions de préventions programmées à travers des unités économiques ayant été empêchées hier». On nous signalera, aussi, «qu'un avocat arrive d'Alger ce lundi pour la prise en charge cette affaire sur un plan purement juridique, et qu'un huissier de justice a été désigné au niveau local pour faire les constats d'usage». Encore une autre action devant les tribunaux qui se profile à l'horizon ? Tout porte à le croire avec cet appel à la rescousse d'hommes de loi.
Pour rappel, une affaire est déjà pendante devant les tribunaux, dont le dossier se trouve au niveau de la cour de Constantine, après les recours introduits par les deux parties en conflit (direction contre syndicat) à l'issue du verdict rendu par le tribunal correctionnel de Ziadia, condamnant le syndicaliste à une amende de 5 millions et au versement d'un dédommagement de 2 millions de centimes à la partie civile, pour le chef d'inculpation «d'atteinte à un officier dans l'exercice de ses fonctions».
(Quotidien d'Oran - 19 mai 2009)

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

sami 26/05/2009 10:23

ilon raison ce directeur est un dictateur