Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Samir Ould Ali

2ème salon du véhicule utilitaire et industriel d'Oran

18 Mai 2009 , Rédigé par Samir Ould Ali Publié dans #Actualités


Les particularités de la cuvée 2009

Le Salon du véhicule utilitaire et industriel version 2009, qui s’est ouvert au palais des Expositions d’Oran mercredi dernier, se distingue de la précédente et première édition par «l’introduction d’un peu de matériel des travaux publics sur la demande des opérateurs et des participants», selon M. Rezzoug, responsable de la Société maghrébine des expositions internationales (Somex), organisatrice de l’événement : «Nous avons recentré ce salon sur le matériel d’équipement, d’abord, parce que l’Algérie foisonne de chantiers de construction et, ensuite, parce que nous avons avons perçu une nette demande, à la fois, chez les participants et chez les visiteurs. C’est pour cela que la majorité des 20 000 ou 25 000 visiteurs que nous nous attendons à recevoir, cette année, se recrutera plutôt chez les professionnels. Contrairement au salon de décembre prochain qui, lui, concernera le petit véhicule et l’utilitaire et sera destiné à un plus large public.» Selon, M. Rezzoug, ce salon devrait, par conséquent, répondre aux besoins aussi bien du petit épicier, qui doit ravitailler son magasin en produits alimentaires, qu’aux grands entrepreneurs qui exercent dans la construction, le bâtiment, le transport…
Les autres particularités de ce salon, outre la commercialisation sur le territoire national de la gamme de véhicules industriels DAF, sont la présence de trois fabricants algériens de remorques (Tirsam de Batna, DPR de Béjaïa et Asma carrosserie de M’sila), le lancement dans l’ouest du pays d’une nouvelle gamme de pick-up GMC et le retour en force, après une absence de plusieurs années, de l’indien Tata mais sans sa révolutionnaire Nano dont la commercialisation en Algérie n’est pas encore prévue. 
L’édition 2009 se distingue également par la présence de la Sarl HostaPlast, spécialisée dans la géolocalisation par GPS des mobiles en déplacement, dont les services sont loués par plusieurs sociétés spécialisées dans le transport des produits pétroliers. «Depuis notre implantation en Algérie, il y a un peu plus d’une année, nous avons équipé trente sociétés et en voie de finalisation avec quinze autres clients», indique Mohamed Chakib, directeur de projet. La géolocalisation permet aux abonnés de suivre, à toute heure et en tout lieu, le déplacement des camions de transport de marchandises à travers le territoire national. «Ce qui, continue le responsable d’Hostaplast, maximise le rendement des sociétés et, par-dessus tout, assure une meilleure sécurité aux chauffeurs et à la marchandise.» Pour l’anecdote, Mohamed Chakib raconte que le jour même de l’inauguration de ce salon, un véhicule avait été volé. Mais équipé d’un système GPS, il fut très vite retracé et récupéré. Quid des particuliers qui voudraient s’assurer de la sécurité de leurs enfants ? «Pour le moment, nous n’en sommes pas là. Mais si nous devions nous ouvrir aux ménages, l’équipement coûterait 50 000 DA TTC et l’abonnement serait de 4 000 DA par mois.» Ce qui n’est pas à la portée du premier venu…
Jusqu’à aujourd’hui, l’ensemble des quarante exposants algériens, européens, coréens et chinois, dont des leaders mondiaux, se sont partagé quelque 7 000 mètres carrés (en intérieur et en extérieur), mis à leur disposition par le palais des Expositions, pour un prix variant entre 2 000 DA le mètre dans la cour extérieure, et 4 000 DA à l’intérieur du palais. «Il faudrait, espère le responsable de Somex, que les exposants se départissent de leur méfiance et nous aident à définir le profil des visiteurs et des  acheteurs potentiels, et à identifier leurs besoins. Tout le monde y gagnerait en efficacité.» 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article