Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Samir Ould Ali

Londres lève toutes les restrictions sur les voyages vers l'Algérie

12 Mai 2009 , Rédigé par Samir Ould Ali Publié dans #Revue de Presse

La Grande-Bretagne ne préconise, désormais, aucune restriction à ses ressortissants désireux de se rendre en Algérie assurant que la situation sécuritaire ne prête pas à inquiétude à l’exception de quelques localités du centre du pays. Dans sa dernière note de voyage (travel advice), publiée cette semaine, le ministère des Affaires étrangères du Royaume-Uni fixe l’alerte au plus bas niveau et souligne que l’Algérie ne constitue plus un risque majeur et qu’il «ne recommande plus à ses ressortissants de se rendre en Algérie uniquement par nécessité». La destination Algérie est, cependant, ouverte et conseillée à tous les Britanniques à condition, indique la note, que les mesures de précaution habituelles soient prises par chaque voyageur, que ce soit en qui concerne les risques terroristes dans certaines localités du pays ou ceux liés à la délinquance ainsi que la prévention contre les maladies.
Dans la note, il est précisé que les villes algériennes sont désormais sûres pour les ressortissants étrangers à l’exception de quelques localités, notamment dans le triangle Bouira-Boumerdès-Tizi Ouzou où les forces de sécurité poursuivent leurs opérations pour venir à bout des résidus des groupes armés y sévissant encore. La note recommande que les déplacements dans cette région du pays ne doivent se faire qu’en cas de nécessité. Le ministère britannique exhorte aussi les ressortissants, résidant ou voyageant en Algérie, à la prudence dans leurs déplacements à Béjaïa, Blida, Médea et Chlef. La note souligne aussi que la capitale, Alger, est une ville sécurisée et que les Britanniques n’y courent aucun risque tout en leur recommandant à ne pas se hasarder dans les lieux isolés de la banlieue pendant la nuit.
Pour le tourisme au Sahara, qui représente une destination phare pour le tourisme d’aventure chez les jeunes, le document invite les Britanniques à faire preuve de précaution en cas de déplacement vers les sites touristiques des localités proches des frontières avec la Libye et la Tunisie. La note évoque aussi les risques de déplacement vers les sites proches des frontières de la Mauritanie, du Niger et du Mali. Deux touristes autrichiens avaient été kidnappés en mars 2008 en Tunisie, deux diplomates canadiens avaient été enlevés au Niger en décembre 2008 et quatre touristes européens, faisant partie d’une délégation participant à un festival de musique, avaient été kidnappés au Mali.
Les autres régions du Sud algérien sont conseillées aux touristes britanniques dans le cadre d’un circuit touristique organisé avec des guides et des tours opérateurs locaux reconnus.

(Le Jeune Indépendant - 13 mai 2009)

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article