Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Samir Ould Ali

Judo: Encore deux médailles d’or pour l’Algérie

4 Mai 2009 , Rédigé par Samir Ould Ali Publié dans #Revue de Presse

Devant la rude concurrence des Egyptiens et des Tunisiens, les Algériens ont sorti le grand jeu en décrochant trois médailles d’or sur six possibles. De son côté, l’Egypte, un des principaux concurrents des Algériens, garde le rythme en obtenant quatre médailles d’or, tout comme la Tunisie, qui a réussi trois médailles en vermeil également. Si l’argent a fait le bonheur de notre représentant masculin, par contre, on peut, sans risque de se tromper, affirmer que l’absence de la fille de Yemma Gouraya, a influé négativement sur le moral et le résultat de nos représentants, qui auraient pu prétendre à mieux. Soraya Haddad a raté une bien belle occasion de réécrire son nom en lettres d’or dans l’histoire du judo planétaire. Aussi bien au plan individuel que par équipe. Pourtant, toutes les conditions étaient réunies à Maurice pour le triomphe de celle qui avait dignement représenté le continent aux J.O. de Pékin. La meilleure chance algérienne chez les dames  lors de ce 30e rendez-vous africain. Les deux vedettes du jour de cette seconde manche ne sont autres que les deux super championnes d’Afrique : Leila Latrous, -57 kg, et Meriem Moussa, 48kg, qui se sont distinguées en remportant une médaille d’or chacune. Pour Leila, c’est la énième médaille en vermeil après celle  obtenue lors de la 29e édition à Agadir dans la catégorie des -57 kg. Cette fois, la combattante algérienne a été la meilleure dans la catégorie en dominant en finale au prix d’un magnifique ippon qui a déréglé les plans de son adversaire, la Tunisienne Hajer Barhoumi, pourtant redoutable. La seconde médaille d’or du jour est l’œuvre de l’excellente Meriem Moussa dans la catégorie -42 kg, qui a donné  pleine satisfaction avec, à la clé, un ippon face à la vedette locale. La nouvelle petite fée du judo algérien a été plus que courageuse après avoir terrassé la Tunisienne Chahinez M’barki. Son adversaire n’a pas à rougir puisque Moussa est devenue la médaillée d’or de la catégorie. Une médaille qui en annonce certainement d’autres puisque, à 17 ans, elle ne peut qu’avoir l’avenir devant elle. La judokate algérienne fait donc mieux qu’en 2008 quand elle avait décroché des médailles de bronze et une d’argent. La sélection algérienne qui évoluait, certes, à l’extérieur, s’offre une seconde chance en prenant le dessus sur l’Egypte, qui a remporté 12 médailles. A savoir 4 en or, 4 en argent et 4 en bronze. Au terme de cette seconde journée, l’Algérie compte 10 médailles, dont 4 médailles d’or, 2 médailles d’argent et 4 médailles en bronze. Hier, on a joué les combats par équipe lors de cette journée de clôture qui a vu la participation de plus de 200 judokas représentant vingt pays africains.  
(La Tribune - 04 mai 2009)

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article