Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Samir Ould Ali

CRASC d’Oran

29 Avril 2009 , Rédigé par Samir Ould Ali Publié dans #Oran

Clôture du colloque sur les «Générations engagées
et mouvements nationaux
»

(La Voix de l'Oranie - 29 avril 2009)

Le colloque international sur les «Générations engagées et mouvements nationaux, le XXe siècle au Maghreb», organisé par le Centre National de Recherche en Anthropologies Sociale et Culturelle (CRASC), du 25 au 27 avril 2009, a pris fin hier après-midi.

Cette rencontre initiée par l’équipe de recherche «Parcours, biographie et réseaux» de la division Anthropologie de l’histoire et de la mémoire, et dédiée en hommage à l’historien Mahfoud Kaddache, a donné lieu à d’intéressantes communications. Durant trois jours, d’éminents historiens et chercheurs algériens et étrangers se sont succédé pour entamer une réflexion et des débats sur le rôle des générations dans les dynamiques sociales qui ont façonné les mouvements nationaux qui ont conduit aux indépendances dans les pays du Maghreb.
La première séance de la matinée du lundi, dernière journée du colloque, aura été marquée par les communications de Fatma Zohra Guechi, de l’Université Mentouri de Constantine, qui abordera le parcours de deux figures contrastées du Mouvement Jeune Algérien, en l’occurrence L’Emir Khaled et Ferhat Abbès.
Nourredine Teniou, de l’Université de Constantine également, traitera dans une communication en langue nationale de «La jeunesse algérienne et la culture de la politique moderne». Fanny Colonna, de l’EHESS Paris, axera son intervention sur «Les centralistes et les autres». Lazhar Mejri, de l’Université de Tunis, reviendra sur le parcours de «Mohamed Ennafaâ, un militant communiste à l’époque coloniale et sous l’état national».
La deuxième séance de la matinée comportera quatre interventions, «Lire une forme de résistance dans une politique répressive: les premières générations conquises face à l’internement» par Sylvie Thénault (CNRS, Paris), «Les Ben Badis, militants de l’émancipation par l’instruction» par Abdelmadjid Merdaci de l’Université de Constantine, «L’Algérie coloniale, du café maure au café des sports» par Youcef Fates de l’Université de Paris, et «Du mouvement syndical au mouvement national: les générations engagées en Tunisie des années 20 aux années 30» par Chantal Chanson Jabeur de Paris VII.
La dernière intervention qui clôturera le colloque sera présentée par Anissa Bouayad, de l’Université d’Aix en Provence qui tentera de mettre en exergue l’engagement des artistes pour la cause nationale dans une communication intitulée «Entrer en peinture au moment de la guerre de libération: vocations singulières et plurielles, les choix d’une génération».

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article